Qui sommes-nous?


Magnetic Music

Michael Donnellan

Le chorégraphe

À l’âge de cinq ans Michael a obtenu ses premières chaussures de danse et a rejoint l’école de danse irlandaise ‘Scoil Rince Ui Ruairc’ à Ennis dans l’ouest de l’Irlande. Il aimait la danse et a absorbé tous les conseils de ses professeurs comme une éponge. Très tôt, il a remporté son premier titre de danseur junior dans son comté natal de Clare. Puis il s’est présenté au concours de danse de Munster qu’il a remporté et tous les titres de champion d’Irlande. Et surtout deux titres de champion du monde de danse.

Michael a été danseur principal des shows Riverdance et Lord of the Dance. Il est considéré comme l’un des plus grands danseurs irlandais. Chaque fois que Michael lace ses chaussures de danse il se transforme en une sorte de derviche. Il est très expressif et impressionnant dans ses mouvements. Il possède la maîtrise absolue du rythme et de la technique. Il aime à se surprendre avec des séquences improvisés et c’est pourquoi il est le chorégraphe idéal pour un spectacle où tout se passe en direct. Non seulement il a relevé le défi de créer des chorégraphies uniques et impressionnantes, mais il les a aussi adaptées à l’intrigue.
Michael est attaché au style traditionnel de danse où les mains peuvent se déplacer avec le corps pour améliorer l’expression du danseur. C’est un style de danse qui ne peut se travailler qu’en direct et ne convient pas aux spectacles pré enregistrés. Michael gère également sa propre école de danse à Ennis où il s’est fixé comme objectif de former la prochaine génération de champions de danse irlandaise.


Magnetic Music

Eimhin Liddy

Directeur musical

Eimhin Liddy est directeur musical, responsable de la sélection des reels, jigs et hornpipes (danses traditionnelles irlandaises et écossaises) et des polkas et de leur arrangement dans le déroulé du spectacle. Eimhin un accordéoniste virtuose au style caractéristique et au jeu approprié pour donner l’énergie nécessaire à chaque figure de la chorégraphie. Originaire du comté de Clare il est issu d’une grande famille de musiciens. Il n’est pas exagéré d’affirmer qu’il apprécie la compagnie de ses 27 cousins et nièces qui tous jouent de la musique irlandaise. Décidément, il a bien grandi dans un environnement très musical !

Les parents d’Eimhin ont été très impliqués pendant de nombreuses années dans les sections de Clare Comhaltas Ceoltóirí Éireann. Cette organisation fondée en 1951 a pour objet de favoriser et de promouvoir non seulement la musique traditionnelle irlandaise (chant et danse), mais aussi la langue gaélique. Comhaltas a maintenant plus de 400 sections dans le monde entier. En faisant partie de la
section de Clare, Eimhin a eu le privilège de profiter pendant sa scolarité d’un enseignement de grande qualité.
À l’âge de 14 ans, il rejoint son premier groupe Planxty O’Rourke et part en tournée à l’étranger. Puis à 17 ans, il rejoint les groupes Sult et Rahula. Puis son intérêt se détourna des groupes de musique populaire irlandais avec l’apparition du phénomène des spectacles de danse irlandaise. Les groupes Ragus et Celtic Legends recourent à ses services comme accordéoniste.
Eimhin a eu le privilège de jouer dans certaines des plus prestigieuses salles de concerts du monde tels que l’Olympia à Paris, le Palais du Kremlin à Moscou, le National Concert Hall de Beijing et le Casino South Point à Las Vegas. Il aime à se rapprocher de son public, et si possible converser avec lui dans leur langue maternelle. Il a le grand don d’amener les gens à se détendre, à participer et à s’amuser à l’écoute de sa musique. Il aime jouer en direct avec le Danceperados d’Irlande quand son calendrier chargé le lui permet.


Magnetic Music

Petr Pandula

Directeur artistique

Pour souligner l’expertise concernant la musique traditionnelle irlandaise citons le principal quotidien de l’Allemagne FAZ : « La mise en scène réfléchie et bien documentée de la musique folklorique irlandaise par Petr Pandula est admirable, vitale, colorée et surprenante ».
Adolescent, Petr a eu la révélation de l’Irish Folk et pendant 15 ans il a joué à titre professionnel de la flûte en étain (whistle tin) et de la cornemuse irlandaise (uillean pipes) dans quelques groupes. Très vite, il a remarqué que la musique traditionnelle irlandaise était une tradition vivante, chaque génération imprimant sa marque sur un patrimoine déjà riche transmis par les générations précédentes, la nouvelle génération ressentant le besoin d’insuffler de nouvelles idées et de développer cette musique vers de nouveaux horizons. C’est pourquoi l’Irish Folk est encore, et pour longtemps, bien vivant et garde un nombreux public fasciné dans le monde entier.
Au cours de ces 30 dernières années Petr ne se lasse pas de favoriser et de promouvoir les artistes celtiques qui sont considérés comme étant les meilleurs dont Altan, Solas, Beoga, Derviche, Moya Brennan, Carlos Nuñez, Red Hot Chilli Pipers et Declan O’Rourke pour n’en citer que quelques-uns. Avec son label Music Magnetic, Petr organise chaque année plus de 300 concerts dans toute l’Europe. Il est également membre fondateur de la Na Piobairi Uillean Allemagne et en 1981, il a écrit le premier tutoriel de flûte irlandaise en langue allemande.
Lorsque Carsten Linde a pris sa retraite après avoir été le directeur artistique pendant 25 ans de la tournée Irish Folk Festival, il a transmis cette direction à Petr en 2000. Lorsque l’Irish Folk Festival (IFF) a débuté en 1974, l’impact a été fort en Europe centrale. Petr a réussi à maintenir la tournée en activité pendant 40 ans, même pendant les moments difficiles. Dans le monde globalisé actuel, l’Irish Folk est en concurrence au niveau mondial avec beaucoup d

 
Français

Deutsch

Español

English

Nederlands

普通話
 


 

 

 

 

 

 

Presse Highlights

"Der Boden bebt vor Lebensfreude.“ (Badische Neuste Nachrichten)

"Künstler aus Irland eroberten Publikum im Sturm“ (Südwestpresse)

"Un concert qui restera dans les annales"
"Remarquable" (La Presse de la Manche)

"Die irische Truppe zog eine Live-Show der besonderen Art ab“. (Augsburger Allgemeine)

"2500 Besucher waren von der bemerkenswerten Aufführung an einem herrlichen Sommerabend begeistert" (Frankfurter Allgemeine Zeitung - Feuilleton)

“Orkanartiger Schlussapplaus erzwang Zugaben, ehe das Ensemble mit standing ovations verabschiedet wurde.“ (Westfalen Blatt)

„Steppend durch die Zeit. Mitreißende Tanzshow erzählt vom reisenden Volk.“ (Neue Westfälische Zeitung)